samedi 28 juin 2008

Critique éclair : FFXI Piano

Piano Collections Final Fantasy XI
Composé par Naoshi Mizuta et Nobuo Uematsu, arrangé par Kaoru Ishikawa, interprété par Kasumi Oga et Ayumi Iga. Cliquez ici pour plus d'informations.

Deux piano collections n'y feront rien : ce n'est pas de FFXI que seront issus les meilleurs reprises au piano de cette fameuse série débutée avec le quatrième épisode de Final Fantasy. Loin de l'excellence procurée par les maîtres Shirô Hamaguchi et Masashi Hamauzu, ce nouvel album faisant d'une certaine manière suite au piano collections présent dans le premium box du MMORPG (sorti l'année dernière) est bon, mais sans plus. Les deux grands défauts de ce disque n'ont pas changé depuis les arrangements de l'année passée : peu d'originalité et de la mollesse, même dans les quatre mains. Reste l'exploitation sans risques d'un potentiel certain : la qualité des mélodies originales, qu'elles soient signées Mizuta ou Uematsu. De ce dernier, seule "Ronfaure" est reprise, avec une belle simplicité. L'amateur des bandes originales de FFXI ne pourra qu'apprécier les reprises fidèles de thèmes aussi splendides que la paisible "A New Horizon" (l'archipel de Tavnazia), la mystérieuse "Stargazing" (Windurst des Guerriers de la Déesse), la merveilleuse "The Sanctuary of Zi'Tah", et "The Cosmic Wheel" (Sarutabaruta des Guerriers de la Déesse), chargée de nostalgie. Cet album offre un agréable moment de relaxation, mais ceux qui ont déjà posé les oreilles sur les piano collections de FFVII, VIII, IX et X ne peuvent qu'éprouver une sensation frustrante d'occasion manquée.

Appréciation : bon

4 commentaires:

Denys a dit…

Ronfaure est une déception pour moi. Parmi le reste, il y a de bien jolies mélodies et couleurs dans d'autres pistes. Mes coups de coeur sont The Grand Duchy of Jeuno, Whispers of the Gods et The Sanctuary of Zi'Tah.

Le problème n'est pas cet album en lui-même mais la comparaison qu'on peut faire avec ses grands-frères VII, IX et X, notamment.

Jérémie a dit…

Et pourtant, d'habitude, je n'aime pas trop ce genre de comparaison... mais c'est tellement tentant ! Enfin, en lui-même, l'album est sympathique, mais rien de plus.

Clément a dit…

"mais ceux qui ont déjà posé les oreilles sur les piano collections de FFVII, VIII, IX et X"

FF4 et FF6 également. Ces albums regorgeaient de très bons arrangements, même s'ils n'ont pas la philosophie de ceux qui ont suivi. Mais ce FF11 PC n'a ni de qualité d'arrangement, ni de profondeur. C'est du gâchis.

Denys a dit…

Petite précision pour ma part : quand je citais les VII, IX et X, je parlais de l'audace de leurs arrangements, pas de leurs qualités.